• Joël GUERRIAU

Une piste pour Airbus

Le débat est lancé de savoir s’il faudra laisser une piste pour les usages privés d’Airbus, lors de la fermeture de l’aéroport de Nantes Atlantique, à Bouguenais.

Une autre solution, déjà en vigueur, est celle d’une barge descendant les éléments d’avions jusqu’à Saint-Nazaire. Très peu polluante, moins gênante que l’avion ou le convoi sur les 2 x 2 voies N165 et N171. La place laissée par l’aéroport serait alors totalement disponible pour une urbanisation, des espaces naturels préservés et pour accueillir des industries et grandes écoles liées à la recherche, autour du Technocampus.

Au-delà du problème de la piste pour Airbus, se pose la question, après quarante ans, de disséminer des usines fabricant des parties d’avions. Les Belugas, les bateaux Ro-Ro*, les barges, les convois routiers exceptionnels qui relient les sites de construction laissent songeurs.

*Ro-Ro : roll-on, roll-off, navires rouliers servant au transport de véhicules routiers entrant et sortant directement dans les cales.

Photo copyright Frank C. Müller

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout